L'écotourisme est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l'environnement et au bien être des populations locales.

L'écotourisme se pratique dans la nature, en petits groupes au sein de petites structures, alors que le tourisme durable est une notion plus large qui concerne également les hôtels en villes ou les bateaux de croisière par exemple.

L'écotourisme se distingue également du tourisme de nature par son côté militant : la responsabilité vis à vis de l'environnement naturel et culturel et la volonté de contribuer à l'économie locale. En somme, une balade en solitaire à VTT dans la montagne n'est pas de l'écotourisme, car si elle ne génère guère d'impacts négatifs, elle ne participe pas non plus à la protection de la nature, alors que la visite payante d'un parc national accompagnée par un guide autochtone devient de l'écotourisme, car elle génère des revenus qui servent à employer des personnes locales et à préserver une aire protégée. La motivation de l'écotourisme est donc principalement d'observer et de comprendre la nature et les cultures traditionnelles qu'il rencontre lors de son périple.

Lorsqu'il est bien géré, l'écotourisme favorise la protection des zones naturelles en procurant des avantages économiques aux communautés d'accueil et aux organismes qui veillent à la protection des zones naturelles, et en faisant prendre conscience aux habitants du pays comme aux touristes de la nécessité de préserver le capital naturel et culturel.

En Tunisie, l'écotourisme commence à se faire une place graduellement à côté du tourisme balnéaire qui détient la palme en matière d'attractivité touristique mais qui a commencé à perdre de sa séduction ces derniers temps. Il faut bien proposer un produit touristique alternatif dans un contexte mondial où tout le monde parle, désormais, écolo.

En effet, la Tunisie avec ses parcs et réserves naturels constitue un terrain idoine pour le développement de l'écotourisme. D'ailleurs, les régions du nord- ouest, du nord-est  et du Cap Bon en l'occurrence disposent d'un patrimoine écologique riche.

De prime abord, il faudra définir ce que l'on entend par écotourisme. Face au foisonnement qui existe en la matière, il est indispensable de tracer la ligne de démarcation entre un tel concept et des notions voisines susceptibles d'entrer en interaction avec lui comme l'agriculture bio ou autres. Plus concrètement, les normes d'un projet d'écotourisme doivent être définies comme le lieu d'implantation du projet, le nombre de chambres à abriter… La définition de ces normes s'inscrit dans le cadre plus général d'une réglementation portant sur l'écotourisme et dont les dispositions définiront une procédure d'agrément qui soit simplifiée, contiendront des incitations de divers ordres pour les personnes qui investissent dans un projet d'écotourisme…

Relativement au produit lui-même, la plus grande chance de l'écotourisme se trouve dans les parcs et réserves naturels qu'il faut protéger. Ces derniers font partie intégrante du domaine public et l'idée qu'un entrepreneur privé vienne les exploiter est encore mal digérée. Un travail reste à faire au niveau des mentalités pour faciliter le travail des promoteurs de projets privés. 

Commentaires :
DU 01/11/2015 AU 17/12/2015 DP : 52 DT
À partir de
Du 01/11/2015 Au 17/12/2015 DP : 65DT DP + FORFAIT THALASSO (HAMMAM & GOMMAGE + MASSAGE RELAXANT DE 30 MIN) : 145 DT
À partir de
Du 16/09/215 Au 31/03/2016 DP : 63 DT
À partir de
Du 01/11/2015 Au 19/12/2015 DP : 55 DT
À partir de
Du 01/11/2015 Au 18/12/2015 DP+ : 52DT
À partir de

TTA Vidéos

(c) 2011 Copyright Tunisian Travel Agency. Tous les droits réservés.
Creation site Web SunWeb2
Newsletter
Recevez le meilleur de nos offres